La patience du cavalier dans son travail est très importante pour progresser

 
Cette leçon précieuse, je l’ai apprise au cours de l’été dernier au ranch de Tautavel:
 
Ce n’est pas en s’énervant ou en se disant "je n’y arriverais pas" ou en perdant patience qu’on y arrive.
Au début, quand j’ai commencer à monter en western alors que je n’avais pratiqué que l’équitation classique, je me suis sentie un peu perdue: changer de méthode de monte donne l’impression de recommencer tout à zéro.
Je me suis souvent énervée en commençant car je voulais tout réussir d’un coup, je croyais pourtant alors que je montais depuis l’age de 7 ans que je n’avais presque rien à découvrir mais non, il faut beaucoup de patience dans le travail:
 
C’est lorsque que le rancher m’a appris qu’il fallait du temps, que rien n’étais gagné dans l’immédiat, que s’énerver parce que le cheval ne répondais pas à ce que je lui demandais ne servait à rien qu’à l’agacer lui meme que j’ai commencé à réagir differement. Niris m’a appris que c’était que la patience lui aussi, rires il m’en a fait bien voir au début (il avait du mal pour les départs au galop, meme une fille qui avait son galop 6 pourtant débrouillarde a eu du mal à le mettre à cette allure ) je me retrouvais serrée une fois sur deux contre le mur ou il faisait du rodéo et des pirouettes rires il m’en a fait bien voir:))!!!, mais je remercie tout de meme Nick le rancher car il m’a appris à arreter à vouloir tout tout de suite ou de croire que ça y est je savais monter. Petit à petit j’ai pris de plus en plus confiance en moi et j’ai appris à travailler dans le calme et l’harmonie en arretant de faire subir mes caprices au cheval qui n’y était pour rien.
Dès lors, j’ai encore un peu tendance à vouloir réussir vite, c’est un peu dans ma nature mais j’ai gagné de la patience, de l’amour et de la compréhension envers les chevaux.
Aujourd’hui, j’ai fait de réels progrès me dit mon prof d’équitation western, et c’est meme grace à ces deux mois de stage je pense que j’ai été deuxième à une épreuve de horsemanship en juin dernier pour mon premier concours et je pense qu’il faut en passer par ce travail de patience et qu’on a rien sans se remettre un peu en question en équitation.
 
 
Published in: on 19 septembre 2005 at 14 h 19 min  Comments (1)  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2005/09/19/la-patience-du-cavalier-dans-son-travail-est-tres-importante-pour-progresser/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. Ceci est vrai pour toutes les equitations ;)Patience, calme, douceur, remise en question permanente, etc… Cest les clefs de la réussite. Cest ainsi que l\’on gagne la confiance de son cheval, et que l\’osmose se produit. Apres, on a l\’impression qu\’on n\’a plus qu\’a penser pour que le cheval exécute. Cest fort, unique comme sensation!Bonne continuation 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :