a few songs of Dolly Parton

Publicités
Published in: on 31 mars 2006 at 16 h 42 min  Comments (1)  

ça y est j’ai trouvé une nouvelle orientation pour l’année prochaine cool

 
Cool, l’année prochaine j’ai peut etre l’opportunité de travailler dans un ranch en Oklahoma faut que j’envoie le fax, j’attends ensuite la réponse  si j’peux pas partir bosser tout de suite aux US, je fais une formation de monitrice d’équitation western, vivement l’année prochaine!
 
Vive les projets!!!!
 
Céline
Published in: on 31 mars 2006 at 16 h 21 min  Laisser un commentaire  

exercice pour travailler l’assiette du cavalier et le souffle du cheval

 
Le trot est une allure excellente car elle fait travailler le souffle, le coeur du cheval, le galop aussi mais il s’agit plus d’une allure servant à le détendre. Le trot est l’équivalent du jogging pour nous en fait. PLus on va travailler le cheval plus il va se muscler et devenir plus à l’aise dans les exercices que l’on va lui proposer.
Après avoir fait la détente au pas et les assouplissements.(nez à la botte, travail des hanches, des épaules)  on passe au trot mais assis cette fois et on fait plusieurs tour de pistes à main gauche puis à main droite, tout en restant assis dans la selle tel on s’assierais dans un fauteuil tout en restant droit (ne pas etre comme un sac a patate mais que le cheval sente qu’on est là, etre droit mais assis souplement, détendre toutes ses articulations.
Le travail se fait au petit trot, léger et cadencé, inutile de faire accélérer le cheval, l’allure doit rester constante et les distances entre chaque cheval doivent etre maintenues.
 
Lol j’étais tellement à l’aise que j’en ai déchaussé mes étriers  je l’ai fait l’histoire de deux ou trois tours de pistes mais j’ai vite rechaussé après afin que le moniteur ne le remarque pas hihi!!! j’avais presque envie de faire une petite sieste sur le dos du cheval tellement je me sentais bien j’adore le trot assis et le galop aussi d’ailleurs, j’apprécie d’autant plus l’équitation western car c’est une discipline ou on travaille toutes les allures assises.
Published in: on 31 mars 2006 at 16 h 15 min  Laisser un commentaire  

Poème de Bruce Kiskaddon le premier cow-boy poète 1878-1950

 sources: website of  the National cowboy museum
 
Startin’ Out," a poem by Bruce Kiskaddon (1878-1950)

When you have to start out on a cold winter day,
The wind blowin’ cold and the sky is dull gray.
You blow on the bit till you take out the frost,
Then you put on the bridle and saddle yore hoss.

He squats and he shivvers. He blows through his nose.
The blanket is stiff for the sweat is shore froze.
Then you pick up yore saddle and swing it up high,
Till the stirrups and cinches and latigoes fly.

The pony he flinches and draws down his rump.
There’s a chance he might kick, and he’s likely to jump.
He rolls his eye at you and shivvers like jelly
When you pull that old frozen cinch up on his belly.

It is cold on his back and yore freezin’ yore feet,
And you’ll likely find out when you light on yore seat,
That you ain’t got no tropical place fer to set.
It is likely the saddle aint none overhet.

But a cow boy don’t pay no attention to weather.
He gits out of his bed and gits into the leather.
In the winter it’s mighty onpleasant to ride,
But that’s jest the time when he’s needed outside.

Published in: on 20 mars 2006 at 15 h 14 min  Comments (1)  

écrit d’un cowboy de l’époque

 
 
Sources: The National Cowboy Museum
 
From "The Cowboy," an anonymous poem, ca. 1884:

"What is it has no fixed abode.
Who seeks adventures by the load–
An errant knight without a code?
The cowboy.

Who is it when the drive is done,
Will on a howling bender run,
And bring to town his little gun?
The cowboy."

Published in: on 20 mars 2006 at 14 h 54 min  Laisser un commentaire  

Le cowboy et le café

 
Au début de la conquete de l’Ouest, environ la moitié des Américains boivent du thé. On en boit dans tous les convois qui vont vers l’Ouest. Le café, reconnu plus stimulant, devient néanmoins peu à peu un véritable rituel matinal.
Les cow-boys l’apprécient beaucoup bien fort et bien noir: environ une mesure d’un quart de grains pour un litre d’eau, sans sucre ni crème pour l’adoucir. Ceux-ci se vantent de boire leur café le plus corsé possible: il doit provoquer l’effet "d’une bonne ruade dans le buffet"…
 
 
Recette du café de cowboy:
 
Prendre une livre de café,
bien la mouiller avec de la bonne eau,
faire bouillir trente minutes,
jetez un fer à cheval dedans et, s’il plonge ajoutez encore du café
 
 
sources: "La vie des pionniers au temps de la conquete de l’Ouest"
 
Published in: on 19 mars 2006 at 23 h 30 min  Laisser un commentaire  

championnat du monde de team penning et de cattle penning

 
le championnat aura lieu du 5 au 8 Aout 2006 à Saintes Marie de la mer dans les Bouches du Rhone (13) Camargue, aux Cabanes du Cambon
 
Published in: on 19 mars 2006 at 0 h 18 min  Comments (1)  

salons du cheval

 
Du 19 au 21 Mai 2006 se tiendra le salon du cheval à Toulouse aux parcs des expositions
horaires: de 10h00 à 22h00
 
 
 
pour connaitre les prochains salons du cheval à venir, je vous invite à consulter ce site:
 
 
bonne visite
 
 
 
Published in: on 18 mars 2006 at 23 h 44 min  Laisser un commentaire  

Ragout de ranch

 

1 cuillere à soupe de graisse
1 livre de boeuf haché
1 oignon moyen, coupé
1 poivre vert, découpé
2 tasses de maïs entier de grain
2 tasses ont mis en boîte les haricots nains
2 tasses ont mis en boîte des tomates
1 poudre de piment de cuillère à café (facultative)
3/4 sel de cuillère à café

Mettez la graisse dans la bouilloire lourde. Ajoutez le boeuf, l’oignon et le poivre vert. Faites cuire, en remuant de temps en temps jusqu’à ce que de la viande soit brunie et l’oignon et le poivre vert sont tendres. Vidangez le maïs, les haricots et les tomates. Ajoutez les liquides à la viande et au cuisinier jusqu’à ce que le liquide soit réduit à une moitié.

Ajoutez le maïs, les haricots, les tomates, la poudre de piment et le sel. Mélangez ensemble et chauffez à la température de portion. Remuez de temps en temps pour empêcher le collage. Service immédiatement.

Rendement : 6 portions.

Published in: on 18 mars 2006 at 18 h 23 min  Laisser un commentaire  

recette traditionnelle de cowboy: biscuits

 

3 tasses de farine tout usage
levain en poudre de 1 cuiller à soupe
bicarbonate de soude de 1 cuiller à soupe
cannelle moulue de 1 cuiller à soupe
1 sel de cuillère à café
1 beurre de tasses de 1/2 (3 bâtons) (à la température ambiante)
1 sucre granulé par tasses de 1/2
les tasses de 1 1/2 ont emballé le sucre brun clair
3 oeufs
extrait de vanille de 1 cuiller à soupe
morceaux de chocolat de semisweet de 3 tasses
avoine roulée démodée de 3 tasses
2 tasses ont adouci la noix de coco de flocon
2 tasses ont coupé des noix de pécan (8 onces)

Préchauffez le four à 350 degrés de F.

Mélangez la farine, le levain en poudre, le bicarbonate de soude, la cannelle et le sel dans la cuvette.

Dans la cuvette 8-quart, battez le beurre sur la vitesse moyenne jusqu’à lisse et à crémeux, 1 minute. Graduellement battement en sucres ; battement à combiner, 2 minutes. Ajoutez les oeufs, un par un, battant après chacun. Battement en extrait de vanille.

Remuez dans le mélange de farine jusqu’à ce que juste combiné. Ajoutez les frites, l’avoine, la noix de coco et les noix de pécan de chocolat.

Pour chaque biscuit, laissez tomber la pâte de 1/4 tasse sur ungreased des feuilles de traitement au four, l’espacement 3 s’avance petit à petit à part. Faites cuire au four pendant 17 à 19 minutes, jusqu’à ce que des bords soient légèrement brunis ; tournez les feuilles à mi-chemin à travers.

Enlevez les biscuits du support pour se refroidir.

Marques environ les biscuits 3 douzaines.

NOTE : Pour les petits biscuits 6 douzaines, employez 2 cuillers à soupe de la pâte pour chacun. Faites cuire au four à 350 degrés de F pendant 15 à 18 minutes.

 

Bon app’

Published in: on 18 mars 2006 at 17 h 56 min  Laisser un commentaire