le travail du trail, exercices préparatoires

 
 
  Hier, on a revu des exercices qui préparent bien à la discipline du trail  (épreuve permet de juger le calme et l’aisance du cheval sur des obstacles au sol de toutes natures, ainsi que sa promptitude à obéir aux ordres du cavalier et montre les qualités qu’un cheval d’extérieur doit posséder. )
 
Pour la préparation de cette épreuve, il est important d’avoir une bonne maitrise des hanches et des épaules du cheval, nous avons donc travaillé tout celà avec ces quelques exercices:
Bon je suis vraime
 
1 détente, pas, trot, galop avec des stops puis départs, pas de roll back aujourd’hui.
2 faire marcher les chevaux
3 passer 2 par 2 a coté d’un autre cavalier, il y a 2 barres transversales, le cavalier de la file de gauche fait des pas de cotés à partir de l’extrémité droite de la barre, il se déplace de la droite vers la gauche alors que le cavalier de la file de droite (barre transversale située à droite) part de gauche à droite, les barres étaient placées en ligne droite, au milieu de la carrière
4 exercice avec la barre mais cette fois, on part au petit trot et on s’arrete là ou se trouve la barre de façon à ce que celle ci soit placée sous le ventre du cheval, les antérieurs et les postérieurs ne la touche pas, les antérieurs sont situées devant la barre et les postérieurs derrière, il reste alors un espace sous le ventre du cheval, la barre doit etre placée à cette hauteur environ (attention, mes explications personnelles, pour une meilleure technique demander à un moniteur).
le cheval se déplace transversalement par rapport à la barre, on apelle celà des "pas de coté" le cavalier doit exercer une pression au niveau des hanches du cheval avec sa jambe, avec l’aide de l’éperon et je libère ma jambe de l’autre coté= "j’ouvre la porte" dans la direction ou je souhaite aller, je facilite le déplacement du cheval alors que du coté ou je met ma jambe, j’incite le cheval à fuir la pression.
Exemple: si je veux me déplacer transversalement de la gauche vers la droite (mon déplacement sera horizontal) j’exerce une pression avec ma jambe gauche (il est important que le cheval cède à la pression) ce qui va déporter les hanches de mon cheval vers la droite, je vais alors me déplacer avec mon cheval de la gauche vers la droite. En meme temps que je me sers de ma jambe extérieure, je fais une rene d’appui (neck rein) vers le coté ou je veux aller donc avec ma main gauche et avec ma main droite je fais en meme temps une rene d’ouverture = je déplace la tete de mon cheval du coté ou je veux me déplacer (c’est à dire vers la droite là) je déplace donc ses épaules (avec les mains) et les hanches (avec la jambe).
 
Nous l’avons mieux appris en appliquant ces petits exercices que nous avons pratiqué après avoir au préalable échauffé (mis en condition) nos chevaux sur des petits cercles de 3 mètres de diamètre au trot assis (l’entrainement se fait toujours au trot assis chez nous) cet exercice va permettre d’assouplir un peu les chevaux. Chaque cavalier fait un cercle, travail avec les 2 renes d’abord piste à main gauche ou à main droite pendant quelques minutes, le déplacement sur le cercle doit se faire souplement, mon cheval ne doit pas fouetter la queue= signe de stress, il est important que mon cheval travaille dans la détente et la décontraction, je ne dois pas tirer sur les renes, elles doivent etre souple et simplement guider le cheval, on ne tire pas dessus, elles indiquent au cheval la direction. Travailler aussi avec les jambes pour bien tenir le cercle mais en général le cheval doit se tenir le mieux possible sur le cercle.
 
5 L’appuyé en diagonale:
 
1er exercice:
 
Sur une diagonale utiliser les aides qu’on a employé auparavant: pression de la jambe aux hanches coté extérieur, l’autre jambe (intérieure au manège reste décollée du cheval, on ouvre la porte car c’est vers ce coté que le cheval va effectuer son déplacement, avec les mains, rene d’appui et d’ouverture du coté ou je veux que mon cheval aille, si on analyse bien, les aides que l’on a placées pour le déplacement des épaules (mains) et des hanches (jambes) exercent une pression qui incitent mon cheval à fuir celle-ci, c’est du meme ordre que lorsque appui sur un endroit de son corps, la pression exercée fait déplacer la partie de ce corps du coté opposé à la ou celle-ci est exercée, on dit que le cheval fuit la pression.
 
J’en reviens à l’exercice de l’appuyé: mon cheval ne doit pas avoir l’encolure pliée non plus et ne pas aller trop vite sinon il ira vers l’avant (ligne droite) et non plus sur la diagonale et on aura alors perdu le controle des hanches et des épaules, donc il faut une vitesse modérée mais suffisante pour que le cheval réponde à nos aides. Tout est dans la sensation et le dosage des aides sachant que chaque cheval étant different plus ou moins sensible à la pression, + ou moins nerveux, il faudra donc s’adapter à son cheval= trouver un juste dosage des aides afin d’obtenir un déplacement fluide et bien indiqué (ma technique).
 
idem dans l’autre sens, 2nde diagonale (les diagonales se croisent en formant un X dans une carrière, elles sont donc faciles à repérer, là on a travaillé sur les 2 branches du X donc ds les 2 sens.
 
 
6 Ensuite, déplament, appuyé perpendiculairement au pare botte meme aides.
 
 
Après ce petit échauffement, on fait marcher les chevaux, le moniteur après qu’on ai marché nous fait souvent nous arreter et nous réunir en groupe pour nous expliquer la technique ce qui fait faire une pause aux chevaux tout en leur apprenant l’immobilité. "Un cheval meme à l’arret travaille" nous dit notre moniteur, j’ai cru comprendre que celà faisait partie de l’éducation du cheval de ranch, lorsque le cow-boy a besoin d’aller chercher du matériel ou d’aller chercher du bétail à pied, il était important que son cheval reste à sa place. Il apprend aussi à nous respecter.
 
7 marcher, reculé droit sur une moitié de carrière comme si on reculait entre 2 barres, alors là j’ai eu un peu de mal, j’ai compris qu’il fallait ramener les 2 renes vers soit sans avoir trop de pression dans les mais mais mon problème est que j’ai encore des problèmes pour faire reculer un cheval droit, Hier Lutece avait tendance à dévier à droite et à gauche on a pas beaucoup travaillé le reculé et c’est de ma faute car je compense trop avec les jambes (je veux trop cadrer mon cheval peut etre) alors qu’en principe ok on ouvre les portes des 2 cotés (les jambes) afin de "fermer" la porte vers l’avant avec une petite pression exercée par les renes directes pour que mon cheval recule mais alors quand celui ci dévie est ce bien les hanches ou les épaules que je dois controler?  Pour les autres exercices j’ai demandé confirmation au moniteur si ce que j’avais compris était ok mais en ce qui concerne le reculer ça me pose une colle.
 
Advertisements
Published in: on 21 novembre 2006 at 15 h 08 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2006/11/21/le-travail-du-trail-exercices-preparatoires/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :