travail du départ au galop sur le bon pied

                        
 
      Travail du départ au galop sur le bon pied 
 
 
       
 
 
   Aujourd’hui, on a travaillé un exercice classique: le déplacement des hanches sur chaque longueur de carrière afin d’apprendre à bien préparer nos départs au galop.
 
Tout d’abord, on a insisté sur les assouplissements après avoir fait la détente au pas étant donné que les chevaux n’avaient pas travaillé pendant 15 jours durant le salon du cheval. Ils ont juste repris les cours Jeudi, Samedi et Dimanche dernier après cette si longue absence. Mais aujourd’hui Lundi, on doit encore les remettre en route en les assouplissant: exercices au choix comme par exemple:
 
 
  • déplacement des épaules sur un cercle dans les 2 sens
  • cession de la nuque
  • nez à la botte = (exercice d’assouplissement de l’encolure)

voici quelques exercices que nous avons apris. Le moniteur insiste pour que nous aprenions à etre autonome dans notre travail avec le cheval car plus tard, on sera amenés à travailler avec notre cheval en dehors des cours.

La détente a été plus longue que d’habitude du coup aujourd’hui et Manathan était détendu, le reve, j’ai meme réussi à le faire trotter à l’allure du Western Pleasure (discipline ou le cheval a des allures souples, rasantes, c’est le plaisir du western, on guide le cheval avec très peu de main, les renes sont détendues et le but est de démontrer l’élégance et des allures souples ou le cheval se détend lui aussi.)

Ensuite, trot dans les 2 sens + galop = idem sur le bon pied s’il vous plait

repasser au pas, 2 ou 3 tours de manège, ça détend le cheval.

Exercice du déplacement des hanches sur les 2 longueurs du manège, pour la technique je l’ai expliquée dans mes billets précédents, j’ajoute également que le cheval ne doit pas étre plié, il est vrai qu’il faut mettre la tete du cheval légèrement vers l’intérieur mais ne pas trop l’incurver non plus. La jambe intérieure est à la sangle pour éviter que le cheval dévie sa trajectoire, on pousse les hanches avec la jambe extérieure et cette jambe intérieure donne du rythme au cheval, s’il ralentit ou non. Avec la jambe extérieure, on évite du trop mettre la pression au cheval, oui on met une pression mais une trop grande stresse le cheval, ce qui n’est pas le but de l’exercice.

Important: En équitation western, obtenir un cheval décontracté, c’est à dire souple et à l’écoute passe par la décontraction du cavalier et par une bonne indication bien effectuée de son cavalier = pas besoin de se facher pour indiquer quelque chose, il se peut aussi parfois que le cheval n’ai tout simplement pas compris l’exercice.

Ma méthode (moi, Céline)

Quand un cheval refuse de m’écouter, c’est à dire de me répondre à ce que je lui ai demander, j’observe tout d’abord le comportement du cheval (on doit le laisser d’abord faire la bétise puis corriger après) : signaux de stress, de colère ou de peur = incompréhension chez le cheval puis je recherche vite ce qui n’a pas été chez moi (émotions, mauvaise indication de l’exercice à effectuer, non écoute de mon cheval, trop de précipitation ect…) Si je vois que j’ai fait une erreur, j’essaye de la corriger vite (etre bref, pour que le cheval comprenne mieux) puis je recherche en testant. Si dès le premier coup d’oeil, je remarque que le cheval se moque de moi, je le met au milieu de la carrière et je le prie de reculer pour lui dire "Non, c’est pas ça que je t’ai demandé" puis je l’arrete pour le faire réfléchir…Puis je reprend l’exercice et en principe, j’obtient toujours une amélioration de la part du cheval. Une volonté et une écoute.

Si mon cheval stresse, je recherche l’origine de ce stress.

Départ au galop dans la ligne droite:

d’abord à gauche à l’aller puis sur le pied droit au retour.

déplacer au pas les hanches sur la ligne du milieu (quelques pas de préparation au départ au galop) puis quand c’est ok laisser partir le cheval.

départ pied gauche = jambe droite pousse les hanches, jambe gauche à la sangle, tete du cheval vers la gauche (ne pas plier) impulsion + kiss et c’est parti.

Si mon cheval part dans la précipitation, avant de le faire démarrer, je le fait reculer puis je le reprends.

départ pied droit: jambe gauche au niveau des hanches, elle les pousse, jambe droite à la sangle, tete légèrement vers la droite. Idem pour l’impulsion.

Travailler un passage puis détente au pas la scéance est terminée.

Notes: aujourd’hui on a eu un cavalier qui s’est fait mal, il est tombé car le cheval d’un autre lui est arrivé précipitement vers lui, la jument s’est cabré et le cavalier s’est agrippé aux renes ce qui a fait cabrer la jument. La jument a pris peur le cavalier est tombé par dessus, il a le nez cassé je crois et il a des difficultés à marcher.

Surtout quand un cheval prend peur, ne pas s’agripper aux renes, se tenir à la corne de la selle.

  Céline

Advertisements
Published in: on 18 décembre 2006 at 23 h 51 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2006/12/18/travail-du-depart-au-galop-sur-le-bon-pied/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :