Stage d’équitation western – 2ème partie-

 
 
  Nous allons voir la deuxième partie de ce stage:
 
 
Le travail des jeunes chevaux:
 
Après avoir fait un déjeuner fort sympathique offert par la maison, avec un bon repas de fin d’année, nous avons bu un bon café pour nous réchauffer car il faisait tout de meme – 3 °c brrrrrrrr!!!!!!!!! mais on a passé une excellente journée avec les chevaux et on appris énormément de choses ce jour-là.
 
 
et après nous etre racontés de bonnes blagues nous sommes allés chercher les chevaux et hop en selle!!!
 
Le groupe qui était avec Kader le matin a pu découvrir le travail de Max avec le débourrage.
 
 
Travail des jeunes chevaux:
 
  1. Exercice de flexion de l’encolure
 
Nous avons fait marcher les chevaux sur quelques tours de carrière puis on a travaillé sur le concept de confort ou d’inconfort, on a testé la souplesse des chevaux, la souplesse de l’encolure est importante car elle sera déterminante dans le travail de la direction avec la "Neck rein". Nous avons marché les chevaux à 2 mains (les renes: une dans chaque main doivent etre de meme longueur) tout en ramenant la main intérieure le plus près de la cuisse, ce qui fait faire une flexion de l’encolure du cheval vers l’intérieur du manège, la souplesse s’acquière petit à petit inutile de vouloir trop forcer le cheval. On peut bien sur s’aider un tout petit peu de ses jambes pour remettre le cheval bien droit s’il s’incurve de trop mais pas constement, il vaut mieux éviter de se servir sans arret de ses jambes car celà ne ferait qu’agacer le cheval qui finit par ne plus vouloir travailler correctement.
Le travail se fait d’abord avec les mains, en ce qui concerne les aides avec les jambes, nous verrons plus tard, il faut prendre son temps a t-il dit.
 
 
Nos observations sur cet exercice:
 
Les chevaux ont tendance a résister dans leur bouche comme pour céder à la pression exercée par la rene intérieure, certains crispent l’encolure pour la remettre droite puis se remettent à faire l’exercice, et celà est normal car ils n’ont pas l’habitude d’etre encore assouplits, il faut donc y aller avec douceur.
En effet, on remarque que dès qu’on relache un peu la rene extérieure (extérieure au manège par opposition à intérieure au manège) tout en conservant une petite pression avec la rene intérieure pour ramener la tete du cheval vers l’intérieur du manège, le cheval répond mieux à l’exercice.
 
penser à récompenser le cheval:
 
Dès qu’on voit un effort de la part du cheval, relacher, reprendre ses renes souples comme on en a l’habitude sans exercice à faire. Celà lui permet de comprendre qu’il a bien répondu à l’exercice qu’on lui avait demandé.
 
Répéter l’exercice sur quelques tours de carrière puis refaire l’exercice mais dans l’autre sens, la tete du cheval toujours orientée vers l’intérieur.
 
 
 
    2. Notion du confort et de l’inconfort et travail sur des petits 8 de chiffres
 
Se mettre sur des 8 de chiffre tout en ramenant la tete du cheval vers l’intérieur du cercle, on reste à 2 mains travailler le coté ou le cheval est le moins souple puis prendre l’autre direction, par exemple on commence avec la moitié du 8 à main droite puis on prend à main gauche, la main intérieure ramène la tete du cheval vers l’intérieur du cercle, l’autre main s’avance, celà crée un mouvement de main si on observe un cavalier faire la démonstration. Répéter puis relacher l’encolure du cheval, on fait quelques tours de pas, un petit trotting puis 3 tours de galop pour que le cheval puisse se détendre.
 
 

  3. Reprendre le meme exercice au trot dans les 2 sens puis au galop.

  4. Exercice du placé et du déplacement des hanches (voir technique dans les billets précédents)

repasser au pas.

  5. apprendre à remettre un cheval droit à la sortie d’un cercle:

se servir de la rene et de la jambe extérieure pour couper un cercle.

Dès que la voie est libre (dès qu’on se permettre une ligne droite, on utilise la jambe extérieure (placée à la sangle) avec une pression et on se sert de la rene extérieure pour replacer les épaules et la tete dans la meme direction pour obtenir un cheval droit celà donne comme figure un "d" sans la queue.

Faire plusieurs tours au galop puis repasser au pa et faire marcher les chevaux dans toute la carrière pour les détendre, l’exercice est terminé mais la scéance est de 2 heures ou deux heures et demi je ne me rapelle plus tellement j’étais concentrée sur les exercices et les explications de Max.

A suivre… le débourrage d’un cheval de 6 ans qui n’a jamais été encore monté par Kader.

 
Publicités
Published in: on 30 décembre 2006 at 17 h 25 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2006/12/30/stage-dequitation-western-2eme-partie/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :