la relation de confiance cheval et cavalier

 
 
  Hier, on a appris quelque chose de fondamental en équitation western:
 
Comment obtenir une confiance mutuelle entre nous et notre cheval?
 
Et oui jusqu’à maintenant on a beaucoup travaillé le coté théorique = bases western, reining, trail ect… on peut très bien posséder une bonne technique, etre un bon cavalier mais le coté relationnel que l’on a avec le cheval compte beaucoup aussi, celà permet d’obtenir de meilleurs résultats. En effet, on ne travaille pas sur un cheval mais avec un cheval, c’est à dire en couple.
 
On ne soumet pas le cheval mais on est son allié, on l’invite à faire des exercices, il est donc important que la confiance s’installe des deux cotés: le cheval doit avoir confiance en nous et idem pour nous, on doit avoir confiance en lui et aussi en soi.
 
Si le cheval travaille dans de bonnes conditions, qu’il sent qu’on lui fait confiance, il aura envie de travailler avec nous, ce qui ne veut pas dire de le laisser faire tout ce qu’il veut, mais le laisser tranquille quand il répond bien aux exercices demandés, ne pas lui faire peur: ne pas l’agresser avec les éperons ou les jambes ou trop tirer sur les renes. Lorsqu’il a envie de travailler avec nous, le laisser faire, savoir reconnaitre ses efforts est très important aussi.
 
Ne pas douter de lui sur les exercices car si on doute, le cheval aura lui aussi des doutes que vous ne lui faites pas confiance et il se désistera.
 
Ce qui est important:
 
Etre à l’écoute du cheval
Ne pas l’effrayer en étant brute quand on est sur lui
Comprendre qu’à la base c’est une proie, il doit se méfier des prédateurs qui rodent autour de lui pour le manger dans la nature donc comrendre que son comportement naturel est à la base la peur et la crainte.
Créer un climat de confiance quand on est avec lui, etre doux dans les gestes, fluide et agir avec légèreté
L’agression et la peur ne constituent absolument pas de bons moteurs pour que le cheval veuille coopérer avec nous, on cherche à etre son ami et non à le soumettre avec la frayeur.
 
Hier par exemple, j’ai été contente de mon travail car j’ai monté un cheval qui est très lent et qui rechine quand on le met en avant, avec les conseils du moniteur, j’ai réussi à détendre plus mes renes que d’habitude et j’ai essayé de lui faire confiance car je le ressentais comme celà, je me suis dit qu’on était suffisement à l’aise lui et moi car il n’était pas crispé, moi non plus et il semblait communiquer avec moi car ses oreilles bougeaient dans tous les sens, vers l’avant, vers moi, une tournée vers moi et l’autre vers l’avant ect…aussi il ne fouettait pas la queue = signe de détente aussi.
J’ai réussi à le mettre en avant sans trop d’efforts, je l’ai senti partir, il était OK, je l’ai laissé faire mais par contre au début quand je l’ai monté quand j’ai vu qu’il me coupait les tournants, je le remettais à sa place en levant les renes un peu au dessus de la corne et je lui rentrais les épaules du coté ou il se couchait et après je relachais comme pour lui dire "Ce n’est pas la bonne direction, tu me fais quoi là?!" et hop.
 
Mais le plus étonnant encore et qui m’a marqué c’est que le cheval bien que je lui fasse confiance a ressenti que je doutais de moi (ça c’était avant l’exercice ou j’ai réussi à le mettre en avant) effectivement quand il m’a fait cette scéance de "coupe tournants" je me suis dit "Ou lala c’est moi qui monte comme un pied ou quoi?" Du coup j’ai eu du chagrin et je suis restée statique à scruter les lumières à l’horizon.
 
Je suis allée voir une amie qui était avec le cheval à coté de moi et je lui ai demandé ce qu’elle pensait de mon niveau.
Elle m’a dit que j’avais fait beaucoup de progrès. Et moi j’avais du mal à la croire car je doute de moi bien que le moniteur me dise que je me débrouille bien mais ça c’est moi LOL Je veux toujours plus et trop.
 
Après qu’elle m’ai dit celà, j’ai tout d’un coup ressenti de l’énergie venir en moi et je me suis meme mise à sourire, j’étais rassurée et je crois que Caramel l’a ressenti aussi car lorsque je lui ai demandé de partir au galop, non seulement il est parti sur le bon pied au galop à droite alors que d’habitude, il ne le fais pas, il allait de l’avant et je le guidais légèrement avec les mains, et j’étais beaucoup plus décontractée. J’avais plus confiance en moi et du coup je lui ai fait plus confiance aussi.
 
Après, on a fait aussi un petit exercice chacun (les cavaliers) qui devait démontrer jusqu’à quel point oin faisait confiance à son cheval.
J’ai opté pour le travail à pied en lui demandant de me suivre (on avait le choix, à pied ou à cheval mais vu que la dernière fois avec Nixon, j’avais fait le travail à cheval, là je l’ai fait à pied avec Caramel pour changer.)
Et j’ai obtenu que Caramel me suive bien que personne n’en était sur car ce cheval en général s’en fiche, il ne suit pas le cavalier.
Bon il y a juste un moment ou il n’a pas obéit c’est quand le moniteur m’a demandé de me mettre du coté opposé c’est à dire à droite de lui en lui faisant dos.
Mais j’ai réussi à meme lui pousser les hanches sans le toucher juste en m’avançant près d’elles et aussi à lui faire faire le tour du manège dans les 2 sens.
 
Kader m’a dit qu’entre le cheval et moi il existait une relation de confiance puisque le cheval me suivait alors qu’il aurait très bien pu rester avec ses copains les autres chevaux qui attendaient en ligne pour faire un exercice.
 
 
Ceci- dit on a dans la plupart des cas très bien réussi nos exercices, c’est juste que d’habitude je doute de ma mnière de monter, mais là j’ai été ravie et j’ai meme repris confiance en moi avec cette partie éthologie que nous avons travaillé 
 
 
 
 
 
Published in: on 26 janvier 2007 at 12 h 04 min  Comments (3)  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2007/01/26/la-relation-de-confiance-cheval-et-cavalier/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. La confiance ça fait tout. Le cheval ressent ce que le cavalier ressent, et il a besoin de se sentir en harmonie avec son cavalier, il sera certainement plus détendu et plus a meme a faire ce qu\’on lui demande!! Est confiance en toi et ton cheval t\’aidera !!!

  2. bjr celine,
    je suis asser d accord avec toi faut crée une relation avec ton cheval c clair mais il faut aussi savoir s imposer ce faire respecter et respecter son cheval et tu peut avoir toute la theorie du monde si tu ne ressent pas par toi meme tu fera jamais rien de bon!!!et chaque cheval est different et ce monte differament meme si ils ont les meme base, j ai 4 chevaux 1 quarter et 3 paint et chaqu un est different a monter a travailler ma jument fyzzi elle faut y aller tout en douceur black lui c une bombe lol mais tres dominant gentil mais dominant donc de temps en temps il a bessoin d une tite raclé si je laisse passer un tit truc le lendemain il le refera puissance 2 et ca sa s apprend pas dans les livres ou en momtant 1 fois par semaine moi je le vie au quotidien je vie avec mes chevaux les travail leur apprend autant que eux ils m apprennent

  3. le cheval et l\’homme est tres important.
    Le cheval comprend si on a peur…
    Si on respecte le cheval,il ira tout seul,si on reste zen, il est moins nerveux.
    Je defend les animaux et je fais de l\’equitationdepuis maintenant 5 ans.Quel passion.
    Je n\’aime pas les eperons ça fais mal au cheval,et ses dangereux envers l\’animal alors pouvais le respecter merci deborah


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :