les éperons ne sont pas une agression pour le cheval

 
  Je réagis en écrivant ce billet afin de répondre à un commentaire que m’a laissé Deborah une amoureuse des chevaux sur un de mes articles concernant la relation de confiance entre le cheval et le cavalier.
 
Je trouve tout à fait normal que cette personne ai réagit face à la question des éperons, oui en effet, beaucoup de personnes ont tendance à penser que nous martyrisons les chevaux en équitation western, c’est du moins l’image que la plupart des gens ont, et j’ai été surprise de voir à quel point celà était aussi alarmant.
 
Je ne peux vous faire part de mon expérience que par rapport aux cours d’équitation western que je prends 4 heures par semaine, car je ne me réfère beaucoup aux conseils que mon moniteur qui est lui meme formé par un des meilleurs entraineurs des Etats Unis et je vous ferez aussi part de mon expérience que j’ai avec les chevaux, j’utilise les éperons depuis 2 ans car ils font partie de l’équipement conventionnel du cavalier western tout comme en équitation académique certains cavaliers utilisent une cravache ou une chambrière, et le but de ces aides artificielles ne sont pas là pour frapper un cheval mais pour l’accompagner dans certains cas comme le dressage.
 
L’usage des éperons:
 
Lorsqu’on débute en équitation western, l’usage des éperons est formellement interdit, et ça je vous le redit car lorsque j’ai débuté mes 2 premiers mois dans cette équitation dans un ranch américain situé dans le Sud de la France, et je peux vous assurez que la personne qui m’a formée au début est quelqu’un qui a une grande expérience là-dedans car il a été entraineur aux Etats Unis pendant 15 ans et il a passé aussi quelques années au Canada.
Déja avant de mettre une paire d’éperons à un cavalier, il faut savoir s’en servir et on ne les utilise pas avec certains chevaux qui y sont réticents, le cavalier doit déja apprendre à bien se servir des aides naturelles qui les mains: pour la direction du cheval, renes à deux mains pour le cavalier débutant, les jambes: elles servent à controler les épaules et les hanches du cheval par pression.
la voix: on dit "whoa" pour s’arreter et on déserre les jambes tout en les penchant un peu vers l’avant en s’asseyant bien dans la selle et en posant les renes sur l’encolure (les 2 mains tiennent tounjours les renes mais les posent délicatement). le claquement de langue pour le trot, le "kiss" pour le galop ect…
Il est important de bien savoir se servir de ces aides durant toute sa vie de cavalier western.
 
Ceci-dit, il y a une aide artificielle qui s’appelle les éperons et qui s’utilisent avec douceur et il faut savoir que de nos jours, du moins dans mon club, celà est interdit on n’utilise plus les molettes à grosses aiguilles que les cow-boys employaient autrefois.
Les miens ont des molettes dont les bouts sont arrondis et polis, je les ai meme testés sur ma peau pour voir si j’avais mal en me donnant quelques coups et je vous le prouve que les miens ne sont pas du tout offensifs, ce sont des éperons de débutants que je garde et que je garderais meme plus tard car je ne tolère pas la gamme au dessus bien qu’il ne soient pas non plus agressifs, on est très loin des éperons d’autrefois, le cow-boy s’est modernisé.
 
Les éperons s’utilisent par petites pressions, ils servent à nous aider à guider le cheval: je m’explique: oui on a les aides naturelles pour guider le cheval mais le contact de la molette sert à avoir un controle plus fluide du cheval. Petite pression ne veut pas dire battre son cheval!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ni le torturer, les gens qui pratique celà mériterais qu’on leur remette les idées en place.
 
Par exemple, je veux tourner à droite et je suis à 2 mains: j’utilise en général ma rene d’ouverture avec ma rene droite et je fais une rene de contact avec ma rene d’encolure et j’aide si besoin mon cheval avec ma jambe gauche que je place à la sangle en formant une pression = mon cheval fuit à la pression, il va donc se déporter du coté contraire ou ma jambe appuie. L’éperon va aider le cheval, je peux très bien me servir de mon molet pour celà mais si mon cheval ne répond pas à mon molet, ni à la direction de mes renes, je peux alors par une simple pression de l’éperon (douceur et non violence) lui indiquer mon ordre.
 
Il en est de meme si je veux tourner à gauche, si je juge que j’ai besoin de donner une information supplémétaire à mon cheval, en lui demandant de tourner à droite je peux très bien m’aider de l’éperon droit.
 

Un cavalier lorsqu’il a ses éperons aux pieds doit maintenir les tiges horizontalement aux flancs du cheval, ils ne sont pas en contact si celà n’est pas nécessaire, ce sont les jambes et les mollets qui sont en contact, les molettes qui sont portées "au repos" à l’horizontale ne doivent effectuer aucune pression lorsqu’on monte générallement sauf en cas de besoin: cheval qui est vraiment lent, là on peut par pressions l’informer qu’il faut avancer.
L’éperon est un outil qui sert à informer un cheval.
 
L’éperon est une aide, il agit par petites pressions, en tout cas dans notre club, nous nous en servont avec douceur.
Aussi par tradition de la monte cow-boy, nous n’utilisons pas l’impulsion avec l’assiette comme en équitation académique car nos selles épaisses ne nous le permettent pas, elles restreigne un peu ce contact là avec le cheval, donc on utilise la pression des mollets, on libère l’avant-main du cheval en laissant les renes libres devant, on libère la pression vers l’avant, mais si on sent qu’on a besoin d’aider un peu plus le cheval, nous donnons une petite impulsion avec le contact des éperons = on ne pique pas le cheval on forme une pression = on pose les molettes sur les flancs et on controle cette pression que l’on exerce sur le cheval, on utilise une pression plus ou moins grande selon les chevaux.
Je m’explique:
 
Pour un cheval très sensible aux flancs, on utilisera plus légèrement les éperons
pour un cheval moins sensible on ne sera pas violent mais on appuyera un peu plus
 
L’éperon est du meme ordre que  la "Neck rein" qui est une rene d’encolure, une rene d’appui qui par un léger contact demande au cheval de fuire la pression du coté ou celle-ci est exercée, par exemple: si je forme une pression sur le coté gauche de mon cou, il ya des chances pour que ma tete parte un peu vers la droite, et je n’ai pas besoin de me faire mal, une pression légère suffit eh bien, il en est de meme pour notre ami le cheval et Dieu sait si j’aime les chevaux.
C’est pour celà que je tiens à rassurer Déborah que chez nous dans notre club au Petit Far West situé au Pin en Seine et Marne, nous n’employons pas de violence avec les chevaux.
 
Merci de votre compréhension
 
J’espère que mes cours vous aurons un peu plus éclairés sur la manière dont nous utilisons les éperons du moins chez nous dans notre club, après je pense que les autres clubs utilisent à peu près tous la meme méthode et ceux qui s’en servent en étant violent avec les chevaux n’ont rien à faire sur leur dos, ce ne sont plus des amis mais des ennemis des chevaux et des autres cavaliers car pour la plupart nous montons car nous avons l’amour des chevaux. 
Et je tiens aussi à signaler que ce n’est pas parce que je suis habillée en cow-boy que je n’aime pas les chevaux, bien au contraire j’ai meme tendance à etre trop gentille et à me laisser trop faire avec eux, c’est ce que me reproche mon moniteur.
Et je compte bien, si je suis prise en formation en vue de me préparer au monitorat que mes élèves plus tard ne soient pas violents mais corrects avec les chevaux.
 
Amicalement et sincèrement,
 
Céline
 
 
 
Published in: on 22 février 2007 at 1 h 31 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2007/02/22/les-eperons-ne-sont-pas-une-agression-pour-le-cheval/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :