présentation de Annie Oakley

 
 
Annie Oakley
 

   Annie Oakley (Comté de Darke, 13 août 1860Greenville, 3 novembre 1926) née Phoebe Ann Moses, a été une des femmes légendaires de l’ouest américain, célèbre pour sa redoutable précision au tir.

Née à la frontière de l’Ohio, Annie est la cinquième d’une famille de sept enfants. Elle commence à chasser dés l’âge de neuf ans pour nourrir ses demi-frères et sa mère devenue veuve (son père meurt en 1866 d’une pneumonie). Elle est très vite reconnue comme une tireuse d’élite.

    Dès l’âge de 16 ans, elle part pour Cincinnati afin de participer à un concours de tir avec Frank Butler (1850-1926), tireur d’élite renommé qui se produit en spectacle et qui a l’habitude de se mesurer aux tireurs locaux. Après avoir gagné avec un sans-faute (25 sur 25 contre 24 pour Butler), elle l’épouse le 23 août 1876 et devient son assistante pour son spectacle itinérant.

En 1885, elle rejoint avec son mari le Buffalo Bill Wild West Show où elle est surnommée « la petite femme au tir sûr », un surnom qu’elle doit à Sitting Bull (elle mesurait à peine plus d’1 m 50). Son mari s’efface alors devant le talent de sa dame et en devient le manager. Son talent de fine gâchette attire les foules au fur et à mesure de l’accumulation de ses exploits : à 28 mètres de distance, elle touche 4472 des 5000 boules de glace lancées en l’air. À cette même distance, elle coupe une carte à jouer en deux par son côté le plus fin. Un de ses tirs les plus célèbres reste celui qui pouvait enlever les cendres d’une cigarette dans la bouche de son mari. Lors d’une tournée en Europe, elle expérimente d’ailleurs sa précision dans ce domaine avec le kaiser Guillaume II d’Allemagne, mais en tenant à ce qu’il tienne la cigarette dans sa main.

En 1901, elle est blessée gravement dans un accident de train, ce qui nécessite cinq lourdes opérations, mais elle se remet étonnamment bien et reprend sa carrière. Bien qu’elle se déplace moins vers la fin de sa vie, elle ne perd en rien ces capacités au tir : à 62 ans, elle touche encore 100 cibles d’argile d’affilée à prés de 15 mètres de distance.

Elle meurt à Greenville, dans l’Ohio à 66 ans.

source: Wilkipédia

 

Advertisements
Published in: on 2 octobre 2008 at 12 h 36 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2008/10/02/presentation-de-annie-oakley/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :