l’invention du fil de fer barbelé

 
 
 

Le fil de fer barbelé »

 

 

« Il a été inventé par M.Glidden en 1874. La légende raconte que Joseph Glidden, un fermier de l’Illinois, fabrica son premier fil de fer barbelé à la demande de son épouse exédée par les dégâts des chiens dans son jardin. L’efficacité de la barrière encourage Glidden à s’associer avec Isaac Ellwood dans une entreprise qui, dès la fin de l’année 1874, produit du fil de fer barbelé…La chance de Glidden est d’embaucher un excellent représentant en la personne de John Gates. Le jeune homme découvre le Texas en 1876 et entreprend de vanter les qualités du barbelé. Les texans restent septiques : ils craignent que les bêtes se blessent… »

Un jour de marché, à San Antonio Gates introduit 25 bêtes nerveuses dans un enclos de barbelés et, devant les badauds stupéfaits, deux acolytes entrent dans le corral avec des torches pour les effrayer. Les animaux se bousculent sans se blesser au fil de fer. De mauvaises langues affirment que Gates aurait utilisé de vieux bœufs sans réaction. Quoi qu’il arrive, les Texans sont convaincus.

Les clôtures en barbelés sont faciles à poser, résistent aux intempéries et leur prix baisse de vingt dollards les cinquante kilos en 1875 à quatre dollards en 1890. En 1874, seulement cinq tonnes de barbelés avaient été vendues, en 1880 plus de quarante mille tonnes. « La fièvre du barbelé » s’empare de l’Ouest.

Avant la chute des prix, les grands propriétaires découvrent pour une somme modique les avantages de la clôture. Confinés dans des pârturages, le bétail ne s’égare plus, et les rassemblements coûteux en personnel, sont rarement nécessaires. La clôture permet également de réorganiser la structure du ranch, de faire du foin sur une parcelle, du sorgho sur l’autre. Cette diversification des cultures améliore l’alimentation du bétail, les cow-boys n’ont plus à surveiller les pâtures, ils descendent de cheval et prennent le râteau. Enfin, et ce n’est pas le moindre, en posant des kilomètres de barbelé sur les terres publiques, les éleveurs en prennent possession, la clôture concrétisant le droit de propriété. »

Extrait du livre "Le cow-boy" de Philippe Jacquin p182

 

Advertisements
Published in: on 20 avril 2009 at 11 h 44 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2009/04/20/linvention-du-fil-de-fer-barbele/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :