Comment Jesse James a été tué, raconté par son assassin

 
 Voici ce qu’il s’est passé lorsque Jesse James fut assassiné:
Texte de Robert surnommé "Bob" Ford, son meurtrier:
 
 

 
Source: annexes p 85 extrait du livre "Jesse James mon père" de Max Chaleil traduit de l’anglais en français par Marie Rivet.
 
"Robert Ford déclare au gouverneur Thomas Crittenden comment il tua Jesse James. (Recueilli dans "the Crittenden memoirs" New York, 1936
 
"Le matin du 3 avril (1882*), Jesse et moi étions allés en ville, comme d’habitude, chercher les journaux avant le petit déjeuner. Nous revînmes à la maison vers huit heures et nous installâmes dans la pièce de devant. Jesse était assis le dos face à moi et lisait le St Louis Republican. Je pris le Times, et la première chose que je vis en gros titre c’était la reddition de Dick Liddil. A ce moment, madame James entra et nous dit que le petit déjeuner était prêt. A côté de moi, il y avait une chaise avec un châle posé dessus, et en un éclair, je le soulevai et glissai le journal dessous. Jesse ne pouvait pas m’avoir vu faire, mais il se leva, marcha vers la chaise, saisit le châle et le jeta sur le lit, avant d’aller vers la cuisine. Je pensais que c’était cuit, mais je le suivis et m’assis à table en face de lui. Madame James servit le café et puis s’assit à un bout de la table. Jesse étala le journal devant lui et s’écria "Ah tiens! La reddition de Dick Liddil". Et il me regarda avec de la fureur dans ses yeux. "Jeune homme, je pensais que tu m’avais dit de ne pas savoir que Dick Liddil s’était rendu" dit-il. Je lui répondis que je n’en savais rien. "Ma foi, dit-il c’est très étrange. il s’est rendu depuis trois semaines et tu étais pourtant dans les parages. Ca paraît louche." Il me fixait toujours d’un air furieux, alors que je me levais et retournais dans la chambre de devant. Une minute après, j’entendis Jesse pousser sa chaise et marcher vers la porte. Il arriva en souriant et me dit aimablement: "Bien, Bob, ce n’est pas grave, de toute façon." Instantanément, sa véritable intention m’apparu à l’esprit. Je ne l’avais pas trompé. Il était trop malin pour ça. Il savait à ce moment là, tout comme moi, que j’étais ici pour le trahir. Mais il n’allait pas me tuer en présence de sa femme et ses enfants. Il marcha vers le lit et, débouclant volontairement son ceinturon, ou il y avait quatre revolvers, il le déposa sur le lit. C’était la première fois de ma vie que je le voyais sans son ceinturon, et je savais qu’il l’avait enlevé pour calmer les soupçons que je pourrais avoir. Il semblait vouloir s’occuper à quelque chose pour me donner l’impression qu’il avait oublié l’incident à la table du petit déjeuner, et il dit "ce tableau est vraiment poussiéreux." Il n’y avait pas un grain de poussière visible sur le tableau, mais il plaça une chaise en dessous, y monta et commença à épousseter le tableau sur le mur. Comme il était là, debout, désarmé et de dos, j’eus soudain cette réflexion: "Saisis ta chance, maintenant ou jamais. Si tu ne le tues pas maintenant, il te tuera cette nuit." Sans penser plus loin ou retarder le moment, je sortais mon revolver et le préparais en m’asseyant. Il entendit le déclic du chien quand je l’armais avec mon pouce, et il commença à se retouner quand je pressais sur la gâchette. La balle le frappa juste derrière l’oreille et il tomba comme une bûche, mort."
 
 * j’ai ajouté la date 1882 car Bob Ford ne la mentionne pas dans sa déclaration mais il s’agit bien de celle-ci.
 
 
Ce que j’en pense:
 
Je trouve que ce texte est très bien car Bob Ford son assassin nous raconte en détail ce qu’il s’est vraiment passé ce jour là lorqu’il a tué Jesse James.
Par contre, personnellement, j’ai pas trouvé ça juste qu’il ai tué Jesse J. Bob faisait quand même partie de son gang et je doute vraiment qu’il ai pu exister une complicité entre ces 2 hommes. Alors pourquoi Bob faisait il partie du gang de Jesse si c’est pour l’assasiner ensuite, je me le demande.
Apparement, Bob Ford avait peur que Jesse le tue, c’est pour ça qu’il l’a assassiné. C’est tout ce que je sais.
 
Céline
 
 
Publicités
Published in: on 13 juillet 2009 at 0 h 55 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2009/07/13/comment-jesse-james-a-ete-tue-raconte-par-son-assassin/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :