Le bulldogging, épreuve de rodéo

 
 

                                                ci -dessus: Fox Hasting, la première et seule femme Bulldogger qui a battu le record de 17 secondes en 1924
                                               source de l’image: http://www.cowgirls.com/dream/cowgals/hastings.htm
 
 

"Le Bulldogging appellé aussi "Steer Wrestling" est une épreuve de rodéo ou deux cavaliers se lancent à la poursuite d’un bouvillon de 24 mois.

L’un d’eux le "Hazer" (harceleur) vient se placer sur son flanc droit et le contraint à courrir en ligne droite; le second: le "Bulldogger" l’approche par la gauche et lui saute dessus. S’il vise bien, s’il ne l’écrase pas par terre, il se retrouve accroché au cou du bouvillon auquel il se cramponne de toutes ses forces pour éviter de tomber et d’être piétinné.
Il lui reste encore à renverser le bouvillon en plaçant un bras autour de ses cornes et en lui coinçant les naseaux dans le creux de son coude pour pouvoir lui tordre le coup. Celà revient à faire une prise de judo à une bête de 350 kilos lancée à fond de train.
 
Emporté par son élan, le bouvillon se couche sur le flanc, mord la poussière et le chronomètre s’arrête.
 
Si les bêtes ne sont pratiquement pas blessées, les cow-boys le sont souvent.
 
Ce sport est principalement pratiqué par des hommes. Cependant, en 1924, il y a eu Fox Hastings une des premières et seule femme bulldogger dans le rodéo qui fit un temps record de 17 secondes.
 
Les origines du Bulldogging:
 
Cette discipline est née au Texas par les cow-boys qui travaillaient dans les ranchs. Ils gardaient les troupeaux de bovins pendant des heures et devaient parfois isoler ou attraper certaines bêtes au lasso. De temps en temps, une bête adulte s’éloignait du troupeau et les cow-boys la prenaient en chasse et lui faisait rebrousser chemin.
Pour tromper l’ennui des longues heures, ils se sont mis à rivaliser d’adresse et d’audace dans la pratique de cet exercice, allant jusqu’à sauter de leur cheval sur le coup de la bête fougueuse pour la ramener à mains nues.
 
Naissance du Bulldogging:
 
Un jour, un cow-boy noir nommé Bill Picket s’est élancé à la poursuite d’un bouvillon, lui a sauté au cou, s’est penché en avant et lui a mordu la lèvre supérieure. Surprise par la douleur et par la violence, la malheureuse bête a fait une chute. Il ne restait plus à Pickett qu’à reconduire le bouvillon, stupéfait et assagi vers le troupeau.
Le propriétaire du ranch a organisé aussitôt une tournée qui a permit au cow-boy noir de faire la démonstration de sa méthode. C’était celle qu’utilisaient les bouledogues anglais pour en venir à bout des taureaux, d’ou le nom "Bulldogging"."
 
Source: "L’homme qui sait parler aux chevaux" de Monty Roberts
 
 
Published in: on 6 février 2010 at 19 h 29 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/02/06/le-bulldogging-epreuve-de-rodeo/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :