L’éthologie selon Monty Roberts

 
Monty Roberts est un célèbre chuchoteur américain qui a passé toute sa vie avec les chevaux. Son père était un entraineur de chevaux assez violent qui pratiquait dans son ranch en Californie à Salinas et pratiquait le "sacking out" une méthode qui consiste à attacher chacun de ses chevaux à un poteau par la bride très courte durant de longues heures avec les postérieurs entravés et il les frappait sur la croupe avec un sac lesté pour les terroriser afin de les soumettre. Celà durait entre 4 et 6 semaines. Les chevaux étaient traumatisés et n’obéissaient que par la peur.
 
Face à ces méthodes cruelles, Monty qui était aussi battu par son père, est persuadé qu’il existait sûrement une autre méhode pour dresser les chevaux et les comprendre. Adolescent, faisant partie de l’équipe chargée de capturer les mustangs dans le Nevada destinés à participer à la course de chevaux sauvages pour le rodéo qui précédait la vente de ceux-ci aux enchères, il en profite pour étudier leur comportement dans le troupeau.
 
Il s’est servi pour décripter leur language de l’exemple de la jument dominante par qui il est fasciné car alors que l’étalon dominant protège le troupeau, c’est elle qui recherche les points d’eau et de nourriture, donne le signal des déplacements, conduit le troupeau, gère la vie quotidienne et remet à leur place dans le troupeau les chevaux de la harde qui ne respectent pas les codes de la hiérarchie en les plaçant à distance jusqu’à ce que ceux-ci changent leur comportement vis à vis des autres envers qui ils sont irrespectueux.
 
 Monty donna au language qu’emploie les chevaux entre eux pour communiquer le nom "Equus". Il s’en servit et réussit à communiquer et à travailler avec n’importe quel cheval aussi fougueux soit-il tout en pouvant reproduire les attitudes de la jument dominante. Ce fut une véritable découverte qui a finit par porter haut ses fruits.
 
Une ses techniques est celle du "principe de l’avance et du recul" (le Join-up): celle qu’elle emploie pour mettre à distance un cheval coupable dans le troupeau qu’elle chasse en lui faisant face. Celui-ci alors mis à distance est effrayé car être mis à l’écart équivaut à une mise à mort à cause de la présence des prédateurs aux alentours.
C’est alors que le coupable demande à reintégrer le troupeau en implorant son pardon en léchant et en machouillant les naseaux au sol: pour celà il baisse la tête comme pour réclamer de la nourriture à son supérieur.
 
La matriarche cesse alors de lui faire face, de le fixer, se détourne, lui montre son flanc et finit par éviter de le regarder, c’est sa façon à elle de lui dire qu’elle lui pardonne et qu’il peut reintégrer le troupeau.
 
Monty Roberts a écrit des livres dont la traduction existe en français:
"L’homme qui sait parler aux chevaux"
"Shy Boy" Le cheval sauvage qui venait du désert
"Les chevaux de ma vie"
 

Ce que j’en pense: sa méthode me parait formidable, les chevaux communiquent à leur manière et la méthode de Monty Roberts est une de celles qui a le plus révolutionné le rapport que les hommes ont avec les chevaux alors félicitations Mr Roberts, l’éthologie est une découverte extra!

Cowgirl up yeeaahhh!!!! Hawww!!!!!!!

Céline

Advertisements
Published in: on 29 mars 2010 at 21 h 35 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/03/29/lethologie-selon-monty-roberts/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :