Jesse James survécut grâce à ses armes mais aussi grâce à ses chevaux

 
 
 D’après l’historien américain Don Blazer, Jesse James a réussit à fuir les hommes qui le traquaient et le recherchaient (sheriffs, détectives privés, soldats nordistes ect…) et a sauvé sa peau lors de nombreux vols de banques et de trains qu’il a commit non seulement grâce à son habilité à avec les armes à feu et son talent équestre mais aussi grâce à ses chevaux qui étaient de véritables athlètes.
En effet, ses chevaux étaient très rapides et puissants. Ils courraient plus vite que ceux de ses ennemis et possèdaient une endurance hors pair.
 
Jesse choisissait des purs sangs anglais venant du Kentucky. Il aimait beaucoup cette race car ceux-ci sont dotés d’une grande endurance et ils sont capables de galoper pendant des jours et des nuits entières à travers de grandes prairies et de grands sous-bois en se fatiguant peu.
 
C’est aussi grâce à l’éducation qu’il donna à ses chevaux que Jesse obtint de bonnes performances de leur part.
 En effet celà lui permit d’avoir des chevaux qui restaient en général calmes et disponibles même durant des batailles acharnées contre les soldats nordistes.
C’est au côtés de William Clarke Quantrill, le chef des guerilleros du Missouri dont il fit partie du gang durant la guerre de sécession qu’il apprit à devenir un cavalier hors-pair tout comme le gang des James-Younger qu’il forma par la suite. (A savoir: avant d’entrer sous les ordres du capitaine Quantrill, Jesse était à peine capable de monter à cheval., il le dit dans une de ses citations, donc on comprend que c’est à partir de l’âge de 16 ans et c’est pendant qu’il était dans l’armée qu’il développa ses compétences de cavalier hors-pair).
 
Aussi, Jesse J. savait ménager ses chevaux: il changeait de monture en fonction de ses activités.
Par exemple, "Ebony", son pur sang anglais noir voyageait très vite la nuit alors que "Skyrocket" était un meilleur cheval pour travailler le jour.
 
Les chevaux préférés de Jesse étaient "Katie" et "Stonewall."
 
Katie était une jument baie qu’il aimait tellement qu’il refusa au début de se servir d’elle durant ses vols.
Un jour, le shériff Tomlinson, très en colère de ne pas réussir à attraper Jesse James la captura en son absence (il était sur une attaque armée), ce qui ne plus guère au hos-la-loi qui le menaça de mort dans une lettre s’il ne lui rendait pas sa jument rapidement.
 
les courses de chevaux:
 
Lorsque Jesse James décida de faire une petite coupure avec sa carrière de hors-la-loi quand il habitait à Nashville dans le Tennesse, il participa à de nombreuses courses de chevaux et en rapporta de nombreuses grâce à "Jim Malone", "Jim Scott", "Tadpole" et sa meilleure jument "Red Fox" de robe "strawberry roan".
 
Il est mort en Avril 1882 assassiné par les frères Ford qui faisaient partie de son gang (ils lui en voulaient je ne me rappelle pas pourquoi)
tandis qu’il était debout sur une chaise dos à eux en train de dépoussierer un portrait de "Stonewall" (sans doute celui ou il s’est fait photographié avec lui en1875).
 
Céline.G
 
Published in: on 20 avril 2010 at 11 h 34 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/04/20/jesse-james-survecut-grace-a-ses-armes-mais-aussi-grace-a-ses-chevaux/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :