Après-midi excellente avec Fanta

 
  Hier, j’ai baladé Fanta en main et je l’ai longé (il n’a plus de bride car quelqu’un lui a volé). Par chance, le fermier avait laissé quelque part une grande longe qui m’a permis de le travailler après.
 
Tout d’abord, il semblait peu réceptif lorsque je le tenais en main pour le sortir de l’écurie: j’aurais préféré qu’il sorte d’un pas à la même allure que le miens, ça m’aurait évité d’avoir à le retenir un peu mais vu qu’il passe ses journées attaché, j’ai pris celà pour un regain d’énergie de sa part et une grande envie de enfin pouvoir sortir.
En fait, je ressentais son énergie en grande quantité dans son avant-main surtout dans ses épaules et son encolure.
 
Sur le chemin ensoleillé, il a commencé à vouloir marcher d’un pas plus rapide que le miens comme s’il cherchait à vouloir ensuite me dépasser, ce que je n’ai pas accepté: il n’a pas à me doubler et si ça devenait le cas alors il pouvait prendre la fuite en avant et j’aurais perdu tout contrôle de l’usage de la longe et du licol.
"Non, Fanta! Tu restes à ma hauteur ou un peu en arrière de moi" lui ai-je fais comprendre en levant un peu la main gauche tout en tenant la longe dans les 2 mains (geste pour lui dire que c’est moi qui dirige et pour l’impressionner afin de le remettre à sa place de dominé). Ce geste que j’ai appris en CAPA soigneur ne marche pas immédiatement. Je veux dire qu’après plusieurs actions, le cheval essaye de récidiver quand c’est possible alors quand c’est comme ça, je tire un peu la longe vers le bas avec quelques accouds. S’il continue à vouloir me prendre le dessus quand même, je lui donne un tape sur le bout du nez et je le fais reculer. Si le cheval se tient correctement avec moi, je le laisse tranquille.
 
Ca a fonctionné sur Fanta qui après m’avoir désobéit à plusieurs reprises a du recevoir sa claque et son reculer, ce qui a fait qu’il m’a écouté et obéit. (Si je n’avais pas agit de la sorte, il m’aurait embarquée au galop sur la route sans me demander mon autorisation et je n’aurais plus eu aucun contrôle sur lui). Alors je lui ai fais faire un arrêt, je l’ai caressé puis je l’ai emmené brouter car il l’avait bien réussit.
 
Ensuite, je ne sais pas comment l’expliquer mais je l’ai senti: je pouvais monter sur son dos mais sans trop insister non plus car sans la bride, avec que le licol et la longe comme rênes et vu l’énergie débordante qu’il n’arriavait pas à canaliser au début, j’ai pensé qu’ il aurait peut-être l’idée de m’embarquer.
Pour tester s’il était ok pour que je le monte, j’ai appuyé mes deux mains sur son dos pour tester s’il y était receptif et il n’a pas réagit donc ça allait. Mais au montoir, dès que j’ai passé la longe que j’ai fixée dans chaque anneau du licol pour en faire des rênes, il avait bougé d’un ou deux pas, ça ‘a suffit pour penser qu’il serait à 50% de m’embarquer. Un pas de plus me suffit pour me dire si oui ou non le cheval est dispo. Or s’il avait fait encore des pas de plus, je n’aurais pas tenté de monter sur son dos dans l’immédiat.
J’ai tenté de le monter car je me sentais en confiance avec lui. J’ai testé la longueur de la longe car la première fois, je l’avais ajusté un peu courte ce qui aurait pu lui tirer dessus et donc l’aurait angoissé, rendu nerveux et provoqué un refus spontané de coopérer avec moi.
 
Ceci-dit, je me suis hissée sur son dos grâce au petit muret sur le bord du champs qui m’a servit de carrière. Fanta venait d’avoir été tendu à cause des voitures qui passaient mais il s’était un peu calmé après en broutant.
 
Une fois sur son dos, il m’a testée: il savait que le fait que je le monte avec le licol (chose qu’on n’avait jamais faite avec lui auparavant.) lui laisserait la possibilité de galoper ou de m’envoyer par terre en me désharçonnant mais il a vite oublié ces idées car je l’ai monté avec un certain calme. Je lui ai fait confiance en lui disant à ma manière "Nous sommes deux, toi et moi, nous coopérons. Je ne cherche ni à aller au galop, ni le challenge, je cherche un niveau d’entente entre nous deux, juste que tu comprennes mon language, les actions que je te demande de faire."
Je ne cherchais pas trop à lui demander de choses, juste le minimum.
 
Eh bien, après plusieurs lignes droites au pas et au petit trot, des cercles et quelques doublés à gauche et à droite. Il a voulu accélérer un peu plus, je l’ai alors remit sur un cercle et j’ai recommencé à me servir de la rêne d’ouverture pour maintenir son attention afin qu’il se rapelle qu’il avait affaire à un dominant. Ca a fonctionné.
J’ai quand même senti qu’il aurait pu quand même avoir le dessus sur moi s’il le voulait car je le montais qu’en licol et lui aussi a hésité à le faire. Il aurait pu m’embarquer vu le beau pré d’herbes vertes dans lequel on se trouvait mais au lieu de ça il a pointé ses oreilles vers l’avant et on s’est "connectés". Il m’a accepté, il m’a écoutée et obéit.
 
Sauf qu’à un moment son énergie et sa volonté de courrir étaient trop fortes: il essayait d’accélérer à petites mesures de façon à ce que je ne m’en rende pas compte afin de pouvoir avoir le dessus sur moi et il était moins attentif à la rêne d’ouverture (nb: à ce stade, je suis restée au pas et au petit trot.)
alors j’ai mis pied à terre, je lui ai flatté l’encolure et je l’ai laissé brouter.
 
Travail à la longe:
 
Etant donné que Fanta n’avait pas beaucoup travaillé et débordait encore d’énergie, j’ai trouvé un autre champs pour le longer 15 minutes au pas, au trot et au galop à main gauche et à main droite. La longe étant grande nous avons pu travailler de cette façon.
Attention: ne jamais longer un cheval à l’extérieur en longe et en licol. Je sais que ce n’était pas une chose à faire mais là je l’ai vraiment fait car je connais Fanta et que je me sentais en confiance avec lui. (D’habitude, on longe un cheval avec une bride et une longe pas avec un licol!)
 
Il a laissé explosé sa joie en donnant quelques coups de c…
Il me demandait souvent l’autorisation pour galoper ou repasser au trot. Il était à l’écoute des signaux vocaux, de la position de mon corps et de mes actions de main sur la longe.
En effet, il avait remarqué qu’au galop en le faisant accélérer ça m’avait fait déplacer un peu (c’est un cheval massif, bien musclé, on dirait un semi-trait)  et que j’étais obligée pr maintenir sa trajectoire de plier les genoux un peu et de porter mon poids vers l’arrière. Je me sentais comme les vaqueros mexicains qui débourraient des chevaux sauvages
 
Mon deal, c’était pour qu’il garde son attention vers moi, de ramener légèrement la longe vers moi pour éviter qu’il parte à l’extérieur du cercle.
Pour me demander l’autorisation, de passer entre chaque allure, il attendait que je lui donne un signal et tournait sa tête vers moi en me regardant dans les yeux.
Il cherchait une coopération entre nous 2 et j’ai trouvé ça formidable.
 
Je l’ai refait un peu galoper parce qu’il était ok pour ça et il a prit ça avec joie. Mais il m’a dit qu’il commençait à être un peu essouflé et qu’il voulait s’arrêter alors il s’est arrêté devant moi face à moi, calme, les oreilles pointées vers l’avant en me regardant dans les yeux.
 
Au moment de rentrer sur le chemin de l’écurie, bien que son pote dans le champs sur la droite voulait qu’il joue avec lui, il l’a regardé et a tourné sa tête vers moi lentement et m’a écoutée l’air de dire "Je ne peux pas jouer avec toi, je suis avec un dominant et je dois l’écouter."
De retour à l’écurie, il avait envie de me dépasser un peu car il était heureux et il venait de passer une après midi sympa dehors avec moi. Ca le change de l’attache. puis il m’a longuement sentie pour essayer de mémoriser mon odeur pour savoir à qui il avait affaire.
Ca m’a fait beaucoup de bien cette après-midi passée avec lui à moi aussi.
 
Céline
 
Advertisements
Published in: on 22 avril 2010 at 14 h 53 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/04/22/apres-midi-excellente-avec-fanta/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :