le rassemblé

 
En ce moment, je travaille aussi l’exercice du rassemblé:
 
Le cheval est rassemblé lorsqu’il est entre les jambes et les mains du cavalier. Les postérieurs s’engagent plus profondément sous lui, la colonne vertébrale s’arrondit, le chanfrein est à la verticale. Les jambes poussent le cheval de façon progressive vers les mains qui résistent: rênes directes.
 
On peut demander le rassemblé au cheval aux 3 allures.
 
Pour effectuer cet exercice, tout en gardant les jambes contre le cheval, on lui donne de l’impulsion (mollets) en l’accompagnant dans un mouvement actif. Tout en faisant celà, on ramène les rênes (tenue à 2 mains pour moi pour le moment) que l’on tient parrallèlement à l’encolure du cheval en les ramenant vers ses pectoraux de façon à être plus en contact avec sa bouche.
 
Attention!
 
Pour cet exercice, on doit tenir les rênes sans pour autant tirer sur la bouche du cheval. Le contact doit être léger avec la bouche et s’il ne cède pas dans sa bouche" c’est à dire qu’il ne répond pas à l’action des mains alors j’effectue avec mes poignets un mouvement de va et viens légèrement de l’avant vers l’arrière = rênes directes alternées.
Ce sont les jambes qui sont le moteur, les mains viennent en complément au rassemblé.
Je veux dire que tout d’abord je donne de l’impulsion à mon cheval avec mes jambes puis je place mes rênes directes ensuite mon cheval vient baisser sa tête, son encolure et arrondir son dos. C’est alors que je continue l’exercice en lui demandant les 2 en même temps.
 
Dans mes gestes et dans mon assiette, je dois être détendue, les mains souples qui maintiennent tout de même les rênes en fermant bien les pouces dessus.
Il n’y a pas besoin de donner une pression énorme avec ses jambes ou de tirer fort sur les rênes car le rassemblé se fait en douceur.
Si je dépasse les 90° d’angle que je forme avec mes coudes en tenant les rênes alors je tire trop dessus.
Ecarter les coudes vers l’extérieur n’est pas bon non plus, garder les bras contre le corps oui.
Tout comme la position académique d’équitation western, je garde mes bras contre mon corps.
 
 
Anecdocte:
 
Lorsque j’ai monté Tennesse, un petit quarter alezan, j’avais l’impression d’avoir un traiteau entre les jambes et mes étriers étaient trop longs, ce qui fait que j’avais trop peu de contact avec mes jambes contre lui pour faire le rassemblé.
Alors, j’ai remonté un peu mes étriers et tout de suite, il a mieux senti mes jambes et il a accepté de mieux se rassembler.
Parfois il y a des petites choses qui font que ça marche mieux
lol!
 
 
 
Publicités
Published in: on 22 mai 2010 at 20 h 39 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/05/22/le-rassemble/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :