détendre un cheval très nerveux et difficile

 
     Il y a une semaine, j’ai monté un cheval très fougueuxil s’appelle Whisky et porte bien son nom!
En effet, il ne tiens ni en place dans son paddock, ni à pied!!! Il a même peur des pigeons Un rien l’effraye!!! A tel point qu’il a cassé récement la barrière en bois du paddock car il a eu peur du poulaind’un paddock proche qui galopait! Bref, il a du mal à être calme.
 
Mon formateur qui est aussi entraîneur de chevaux m’a donc montrer une façon differente de le travailler par rapport aux autres chevaux.
 
Tout d’abord au lieu de le faire marcher dans toute la piste, je l’ai marché au pas sur des grands cercles mais peu de temps après mon moniteur m’a dit de le mettre sur des petits cercles afin de le détendre et de le calmer tout en le cadrant davantage. En effet, Whisky quand on le monte ne cesse de vouloir prendre la main, se déconcentre très rapidement par rapport au travail qu’on lui demande et fait trop souvent des écarts au moindre soufflement de vent, bruit de moteur, bruissement des feuilles de l’arbre à côté de la carrière bref… Il faut savoir le contrôler car c’est un hyper nerveux.
 
Revenons en à mon travail au pas sur plusieurs petits cercles (je reste un peu de temps sur chaque cercle que je fais). Bien sûr à un moment je change de main.
Et bien tout en marchant, je le place: jeu avec les mains sur les rênes (mouvement de rênes directes simultanées)+légères impulsions avec les jambes pour accompagner son mouvement = il baisse la tête pour appuyer sa bouche sur le mors en baissant son encolure, il vient se détendre de cette façon. Une fois qu’il cède face à ce mouvement, qu’il vient abaisser son encolure, je cesse de demander cette action puis je redemande quand il relève sa tête donc que son attention n’est plus  fixée sur le travail. que je lui demande mais à l’extérieur de la carrière. 
 
Si le cheval vient à me faire un écart à cause d’un quelconque bruissement de feuille, qu’il tente de m’envoyer dans le décor, je le plie c’est à dire que je fais une rêne d’ouverture haute (je lève ma main haut du côté inverse ou le cheval a eu peur, afin de ramener son nez vers son épaule) ce qui a pour effet de l’incurver afin de le mettre dans l’inconfort pour qu’il comprenne qu’il a fait une bêtise, qu’il n’a pas le droit de faire. C’est une manière de le corriger.
 
Ensuite après le travail au pas, on a évolué au jogg (petit trot de travail).
Chose importante: si ça ne va pas avec le cheval au pas, inutile d’aller au jogg.
En fait j’ai compris que en plus de son tempérament fougueux, Whisky était hyper sensible à la position de son cavalier sur son dos. Donc vu que j’étais un peu crispée (il faut que j’apprenne à davantage me détendre en selle) Faut dire avant le montoir,Whisky ne tenait pas en place, il s’était échappé 
 
Mais en fait j’aime ça les chevaux difficiles, ils nous apprennent des choses. La seule chose que je crains avec ce cheval, c’est que qu’il a déja essayé plein de fois de me buter dans son paddock (j’ai toujours échappé à ses coups heureusement!!!) mais maintenant j’ai appris à le contrôler. grâce aux conseils du moniteur, à le remettre à sa place dès qu’il faisait le c…. J’ai été beaucoup trop gentille avec lui en lui trouvant des exuses comme quoi il avait du être maltraité étant poulain, ou très mal débourré en fait, j’en sais rien je le pense, il en veux au hommes, ça se voit!!! Mais bon, avec les chevaux quelque soit la situation, il faut savoir se protéger avant tout. ANTICIPER leurs réactions = les observer avant toute chose quand on les manipule ou qu’on est proches d’eux.
 
On n’est jamais à l’abri d’un coup de pied. Je vous dit ça car lors de mon stage en 2008 comme soigneur, j’ai eu affaire à une jument qui avait peur de sa couverture et je ne m’y attendais pas. Bref si je n’avais pas eu le reflexe de me décaler sur la droite au moment ou elle a rué très fort contre la paroi du box et bien je ne sais pas si on n’aurait pas déja fait de la boullie de moi!
 
Bref les chevaux c’est comme les gens on croit qu’ils sont tous beaux et tous gentils mais ils peuvent avoir tout comme les chevaux des réactions inattendues (c’est mon point de vue).
 
Ce n’est qu’après qu’on peut faire de l’éthologie je pense.
 
Advertisements
Published in: on 10 septembre 2010 at 22 h 09 min  Comments (4)  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2010/09/10/detendre-un-cheval-tres-nerveux-et-difficile/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. Je suit passionner des chevaux

  2. Ja dore monter a cheval

  3. Si tu a un cheval a débourré pour Que je le débourre moi même.

    • Je n’ai hélas pas de chevaux.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :