Le « Homestead Act » de 1862

« Le « Homestead Act » (installation sur les terres du gouvernement) de 1862 permettait aux pionniers d’acheter jusqu’à 64 hectares de terres disponibles à condition qu’ils les cultivent au moins cinq ans. Dans les plaines presque dépourvues d’arbres, les colons construisirent leurs premiers abris à l’aide de mottes de terre. Ils les empilaient pour édifier les murs et les déposaient sur des perches disposées en chevrons pour le toit. Grâce aux quelques effets amenés jusque dans l’Ouest, le plus simple des abris devenait une maison. Les constructions de bois ne furent possibles qu’avec la croissance des villes proches où l’on pouvait acheter du bois de charpente et des bardeaux.

Quand la ferme était bien installée, la famille pouvait acheter une maison en bois avec cuisine, cheminée, fenêtres vitrées et parquet. »

extrait de « La Conquête de l’Ouest » des éditions Gallimard P 32

 

Published in: on 3 mai 2012 at 14 h 11 min  Comments (2)  
Tags:

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/2012/05/03/le-homestead-act-de-1862-5/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. Good post. I learn something totally new and challenging on websites
    I stumbleupon every day. It will always be interesting to
    read content from other authors and practice something from
    their websites.

  2. I think the admin of this web page is actually working hard in favor of his web
    page, since here every data is quality based data.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :