Détendre les chevaux avant les exercices

Comme on l’a vu dans d’autres billets précédents, détendre les chevaux pendant environ 3/4 d’heure est important avant de faire un parcours.

Mais j’ai appris récement que la détente sert avant tout non seulement à obtenir des chevaux calmes, concentrés et à l’écoute du cavalier mais aussi à les préparer pour faire la reprise demandée. Par exemple, on détend le cheval (en selle en général) juste avant de faire un parcours de horsemanship mais dans cette détente on va aborder tout ce qu’on devra faire lors de celui-ci.

Exemple: si j’ai un parcours de horsemanship  à faire à la fin de l’heure avec des courbes serrées, des lignes droites, des transitions ascendantes et descendantes, des arrêts avec des reculers et des serpentines, du pas, du jogg et du galop, je vais dans ma détente aborder tous ces points afin que mon cheval soit prêt à l’avance avant de passer. Si lorsque j’aborde mes courbes et que le cheval tourne bien alors je passe à une autre étape, si le cheval ne répond pas bien à mes demandes, je vais lui redemander afin qu’il exécute bien mes demandes. Seulement j’ai 3/4 d’heure pour gérer tout celà et donc je dois faire avec cette durée là.

Le but de la détente c’est aussi d’obtenir un cheval en équilibre: placé et rassemblé = un cheval droit qui engage ses postérieurs sous lui avec le dos qui s’arrondit et un chanfrein à la verticale. Elle permet également de muscler le cheval et de l’assouplir.

Si lorsque je demande mon placé avec mes 2 rênes directes et mes jambes qui le poussent progressivement vers celles-ci et que le cheval cède (qu’il baisse la tête) alors je relâche la pression immédiatement, je replace ma ou mes mains (ça dépend si je suis à une ou 2 mains) dans la position initiale. Si je suis à une main, je le place ou le rassemble à une sinon si je suis à 2 mains, je le place à 2.

Ceci dit, si le cheval ne répond pas à la demande du placé ou du rassembler, je joue (je fais vibrer mes mains en les levant de haut en bas avec de simples et légers petits mouvements sacadés avec mes mains en effet de rênes directes dans son mors par l’intermédiaire des rênes afin de venir décontracter sa bouche. Je le sens si sa bouche est cripée ou non, le fait de jouer dans sa bouche permet de détendre les côtés ou elle est tendue. Si le cheval baisse la tête, je relâche la pression des rênes directes.

Aussi dans la détente on n’est pas obligé de galoper en plus des 2 autres allures , on peut très bien ne travailler que le pas et le jogg par exemple. Tout dépend ce que l’on souhaite travailler avec le cheval lors des exercices.

Céline

Publicités
Publié on 20 janvier 2011 at 18 h 33 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://celineswesternlife.wordpress.com/detendre-les-chevaux-avant-les-exercices/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :